R. NIVELLES B.B 67:82 USL - N3 B (2015/16)
MATCH
W-E 09 & 10/01/2016
R. NIVELLES B.B
67 : 82
USL - N3 B (2015/16)
09-01-2016 20:45

Classique sous pression

Nivelles – Lambusart (s. 20h45)

«Quand on voit la qualité de jeu que l’on peut atteindre, comme face à Ekeren avant la trêve, nous nous devons d’engranger ce mois-ci. Il est temps de commencer à récolter ce que nous semons», prône l’entraîneur de l’USL. Lambusart a effet sorti un tout gros match face au leader. «Les Anversois avaient pourtant placé la barre fort haut. D’où les 17 points au repos alors que nous n’avions pas démérité. Notre réaction a été excellente. Elle s’est construite pas à pas, en se focalisant sur notre jeu. C’est ce qu’il faudra encore faire à Nivelles », insiste Frédéric Priels, qui réclame un 3 sur 4 en janvier.

Après le match de reprise de ce samedi, les Rouges recevront Loyers, iront à Lier et termineront face à Geel. «Je ne m’attends pas à un match facile à la Dodaine. C’est toujours spécial contre Nivelles. Les Aclots ont perdu un paquet de matches sur le fil, un peu comme nous, mais ils restent sur une impressionnante série de revers.» Leur dernier succès remonte à la cinquième journée, en octobre. Depuis, ils ont encaissé neuf revers de suite. Les blessures y sont pour beaucoup. Dernièrement, Debienne et Lambot étaient sur le carreau. «De toute façon, par la porte ou par la fenêtre, il faut gagner ce match. Notre deuxième tour dépendra pour beaucoup de ce duel. Si nous l’emportons, l’horizon s’élargirait. En cas de défaite, ce serait parti pour la gloire, il faudra probablement batailler jusqu’au bout.»

Gianni Bastianini (cartilage du genou) est toujours out. Debèque se plaint encore du mollet. Bastien a l’air retapé.


Excellente opération lambusartoise

Alessio Bastianini a donné l’impulsion pour passer devant Nivelles.

Alessio Bastianini a donné l’impulsion pour passer devant Nivelles.-ÉdA – Christophe Béka

Nivelles 67 – Lambusart 82

24-10, 18-28, 14-20, 11-24

RCSN: Renard V. 4 et M., Bataille 18, Cirelli 6, D’Hont 7, Debienne 2, Diamah 19, N. Lambot 5, Schuermans 6.

USL: Michielin 10, Gonsette 6, Di Francesco 14, A. Bastianini 11, Poulain 23, Bastien 7, Nesbitt 3, Belli 8.

Le démarrage fut plutôt laborieux à Lambusart, privé des Debèque, Bastianini (Gia) et D’Ulisse. La défense déjouait face à un adversaire combinant bien pour isoler le précis Bataille. L’USL se cherchait aussi devant, où Belli était tenu de près. La solution venait de Bastianini (Aless) et de Bastien, repositionnés aux 3 et 4. Le gong du repos (42-38) ne coupait pas l’élan visiteur. Au contraire, la défense s’ajustait enfin à la reprise. Nivelles peinait à alimenter le score, sauf dans le chef de l’intérieur Diamah. Quoi qu’il en soit, Nesbitt et Belli tenaient la baraque en défense et les petits formats de l’USL haussaient le ton. Jérôme Poulain scorait à profusion. En fin de quart, Lambusart passait enfin aux commandes (56-58). Moralement, le coup était rude pour les joueurs d’Éric Van Hœck. L’écart se stabilisait cependant autour de la dizaine (+9 en faveur des Aclots à l’aller). Les visiteurs évoluaient en confiance. Nivelles n’avait d’autre solution que de fauter. Les Rouges ne laissaient pas passer l’occasion. Ils rentraient leurs lancers pour finalement retourner l’average, ce qui repousse les Nivellois à (très) bonne distance. Il reste cependant deux autres équipes à laisser derrière soi pour assurer l’essentiel.

Dom.A.,F.Po - L'Avenir