K. BBC OOSTKAMP 78:62 USL - TDM2A (2016/17)
MATCH
W-E 05 & 06/11/2016
K. BBC OOSTKAMP
78 : 62
USL - TDM2A (2016/17)
05-11-2016 20:45


Oostkamp – Lambusart (s. 20 h 45)

Kevin Gonsette souffre du dos. Il faudrait un miracle pour qu’il soit du voyage à Oostkamp.

Kevin Gonsette souffre du dos. Il faudrait un miracle pour qu’il soit du voyage à Oostkamp.-ÉdA – Frédéric de Laminne

Avec des pieds de plomb

Le choc énorme encaissé par Mathieu Bastien, suite au décès inopiné de son père Jean-Luc durant la nuit de samedi à dimanche, a également mis KO debout ses équipiers de Lambusart. Il ne fait nul doute que le groupe puisera dans ce drame un surcroît de volonté et d’énergie, d’envie de mordre à pleines dents dans la vie. Du moins, d’ici quelque temps. Dans l’immédiat, avec toute la bonne volonté du monde, les joueurs de l’Union encaissent et s’apprêtent à effectuer avec des pieds de plomb le délicat déplacement à Oostkamp. L’équipe flandrienne, désormais au complet (rentrée de Berquin), vient d’infliger une nette défaite au Spirou Charleroi. L’affaire n’aurait déjà pas été simple en temps normal, même après avoir émergé sur le fil d’un derby de feu contre Fleurus.

Il a un moment été question de demander le report du match. Il n’en a finalement rien été. Lambusart a naturellement chamboulé ses entraînements. La seule séance a eu lieu hier soir. Kevin Gonsette est plus qu’incertain. Le vétéran s’est coincé le dos au boulot. L’USL risque donc de se déplacer en nombre réduit, à seulement huit dès lors que Jérôme Poulain est toujours sur le carreau. Chacun s’attend à ce que Mathieu fasse l’impasse. Le garçon affirmait pourtant le contraire jeudi. Les funérailles de Jean-Luc ont en tout cas rappelé combien son père était apprécié dans le monde du basket et au boulot. Hier, la foule était impressionnante que ce soit à Couvin ou au cimetière de Bruly-de-Pesche.



OOSTKAMP - LAMBUSART - N3

Contexte trop spécial

Fred Priels avait demandé à ses Lambusartois de profiter du match pour se vider la tête.
Fred Priels avait demandé à ses Lambusartois de profiter du match pour se vider la tête.-ÉdA – Frédéric de Laminne

Oostkamp 78 – Lambusart 62

23-5, 19-11, 19-21, 17-25

USL: Michielin 3, Jadin 11, Guasto, Di Francesco 8, A. Bastianini 7, Nesbitt 4, Debèque 5, M. Bastien 1, Depouhon 12, Guillaume 11.

Deux jours après les funérailles de Jean-Luc Bastien, sans Gonsette (dos bloqué) et Poulain, qui saura prochainement quand son genou sera nettoyé (rentrée prévisible en janvier), les Lambusartois (avec Mathieu, «pour se changer un peu les idées et remplir les colonnes») se sont vite retrouvés à la rue face à un leader au grand complet et concentré sur son sujet. «Tout au long de la première mi-temps, nous avons manqué d’agressivité et de vitesse dans nos déplacements. Nous étions systématiquement en retard. Devant, rien ne rentre. Ce n’est pas de la mauvaise volonté de la part des gars. Ils avaient tout simplement l’esprit ailleurs. C’était encore trop récent dans les têtes, explique Fred Priels, l’entraîneur lambusartois. Dans le vestiaire, je n’ai pu qu’encourager, qu’inciter à se lâcher, à retrouver un peu de fun.»

Et ça marchait. Depouhon, Jadin et Guillaume grignotaient. Mais à 51-34, Priels se faisait exclure. «Un ref prend pour lui mes applaudissements au joueur qui venait d’être sanctionné et que j’encourageais. Malgré mes demandes répétées. Et sans avoir été prévenu.» Quoi qu’il en soit, les Mineurs continueront de s’accrocher. «Au bout du compte, nous remportons le second time et faisons à peine moins bien que le Spirou. Nous limitons la casse, c’est le plus important à la veille d’une série de duels attirants qui permettront de se reconcentrer sur le basket.»