USL - TDM2A (2017/18) 0:0 BAVI VILVOORDE
MATCH
W-E 20 & 21/01/18
USL - TDM2A (2017/18)
0 : 0
BAVI VILVOORDE
20-01-2018 20:30

Lambusart veut montrer un meilleur visage


Olivier Debèque souffre d’une tendinite au poignet. Sera-t-il en état de recevoir Vilvorde?
ÉdA – Frédéric de Laminne

Les gars du Wainage vivent un début d’année compliqué avec les blessures et les absences. Ils espèrent relever la tête face à Vilvorde.

Lambusart – Vilvorde (s. 20 h 30)

«Entre les absences pour cause d’examens, les blessures et les malades, nous n’avons pas été épargnés depuis la reprise», rappelle le coach de Lambusart. Keevin Gonsette ne cherche pas d’excuses à propos du revers concédé à Loyers. «À partir du moment où Bastien Guillaume ne s’était plus entraîné depuis une dizaine de jours, il n’était pas dans le rythme. Pour sa part, Olivier Debèque ressentait une forte douleur au poignet. Je fais jouer un peu les deux en première mi-temps. J’ai préféré ensuite les préserver au profit des gars qui étaient en forme. C’est une arme à double tranchant. Nous repassons devant à la fin du troisième quart avec les hommes chauds sur le terrain. Ces derniers ont beaucoup donné mais cela a pesé sur la fin de rencontre, nous avons été un peu courts sur la longueur du match. Le coup de poker n’a pas réussi.»

Dans ce contexte, Keevin est le premier à reconnaître que ce revers n’a rien de dramatique. «Nous ne donnons pas ce match mais il est un fait que tout le monde à Lambusart espère avoir encore l’occasion la saison prochaine de se déplacer à Loyers, un club proche au vu de la composition de la série, avec lequel nous avons toujours entretenu d’excellentes relations. Là-bas comme chez nous, cela se passe toujours bien point de vue ambiance et troisième mi-temps.»

Samedi contre Vilvorde, Gonsette espère tout de même que son groupe montrera un meilleur visage. «Nous avons une revanche à prendre par rapport à l’aller en banlieue bruxelloise.» Debèque est incertain en raison de sa tendinite au poignet.

Dom.A. - L'Avenir



Relâchement fatal

EdA - Christophe Béka

Lambusart 82 – Vilvorde 88

17-15, 15-13, 23-15, 18-30; 9-15

USL: Di Francesco 4-14/6 (2X3), Nesbitt 2-0/0, Guillaume 4-3/0, Michielin 3-5/0 (2X3), Bastianini 3-3/0 (2X3), Poulain 8-7/0, Bastien 2-2/0, Depouhon 6-7/3 (1X3).

BAVI: Verlinden 11-5/0, Delobbe 6-0/0, Maesfrancx 2-1/2, Van Steenwinkel 4-2/0 (1X3), Marbais 0-21/8 (4X3), Jeanquart 0-1/0, Swillen 0-11/2 (3X3), Toure 5-4/0 (1X3), Vanderperre 0-0/3 (1X3).

Un match dure quarante minutes. Les joueurs de Lambusart en ont fait l’amère expérience samedi. Les joueurs de Keevin Gonsette semblaient en effet avoir fait le plus dur, en se portant à 64-51 à deux minutes du terme. Chez les visiteurs, seuls Swillen et surtout Marbais alimentaient encore la marque.

À défaut de développer du beau basket, Lambusart, sans Debèque (poignet), avait jusque-là relevé le défi physique. Les minutes s’égrenaient mais les Mineurs se laissaient trop facilement envoyer aux lancers plutôt que de jouer la montre. Après la cinquième faute de Bastien, suite à une «erreur» à la feuille que personne n’avait remarquée, des assists de Poulain et Nesbitt auraient pu sauver les meubles (73-65) si les Rouges ne s’étaient à ce point relâchés. L’Union gaspillait même une rentrée à cinq secondes du terme et Marbais forçait la prolongation sur lancers. Au cours de celle-ci, l’ailier se régalait: 27 de ses 29 points sont inscrits dans le dernier quart d’heure! Le duel basculait entre 79-80 et 79-86 sur la cinquième faute de Di Francesco (en photo).

Dom.A. - L'Avenir